Maca - Hypothyroïdisme



L'hypothyroïdisme est une condition par laquelle le corps manque d'hormones thyroïdiennes. Vu que le propos principal de l'hormone thyroïdienne est de “faire fonctionner le métabolisme du corps », il est compréhensible que les gens qui souffrent de cette condition auront des symptômes associés au bas métabolisme. Autour de 5 millions d'Américains souffrent de cette condition médicale. En fait, 10% des femmes peuvent avoir un certain degré de déficience de la thyroïde. L'hypothyroïdisme est plus commun que vous le croyez… et des millions de personnes en souffrent de cette condition sans même le savoir!


Hypothyroidism Hypothyroidism

Comment fonctionne-t-elle votre Thyroïde

"Un mécanisme de feedback très délicat"
Votre glande thyroïde est une petite glande. Son poids est d'approximativement 1 onze. Elle est située dans la partie antérieure du cou. Elle est composée de deux moitiés appelées lobes et qui se trouvent au long de la trachée et sont attachées par une bande de tissu thyroïdien appelé isthme.


Hypothyroidism Hypothyroidism

Elle est située juste en dessous de votre laryngé. Pendant le développement (grossesse), la thyroïde s'origine dans la partie arrière de la langue et normalement migre vers la partie avant du cou avant l'accouchement. Des fois, elle n'arrive pas à finir son voyage et reste haut dans le cou ou même en arrière de la langue (thyroïde linguale). Il est pourtant très rare. D'autres fois, elle peut migrer trop loin et se trouver dans la poitrine (cela est aussi très rare).

La fonction de la glande thyroïde est de prendre l'iodine trouvé dans la nourriture et le convertir en hormones thyroïdiennes : thyroxine (T4) et tri-iodothyronine (T3). Les cellules thyroïdiennes sont les seules dans le corps qui peuvent absorber l'iodine. Ces cellules combinent l'iodine et l'aminoacide appelé tyrosine pour fabriquer la T3 et la T4. Ces dernières sont alors relâchées dans le flux sanguin et sont transportées partout dans le corps où elles contrôlent le métabolisme (conversion de l'oxygène et les calories en énergie). Toute cellule dans notre corps dépend sur les hormones thyroïdiennes pour la régularisation de leur métabolisme. Une glande thyroïde normale produit 80% de T4 et 20% de T3, pourtant, la T3 possède quatre fois l'hormone de “force” que la T4.

La glande thyroïde contrôle la glande pituitaire, une glande de la grandeur d'une arachide qui se trouve à la base du cerveau (montrée en couleur orange). Lorsque les niveaux d'hormones thyroïdiennes (T3 & T4) descendent trop bas, la glande pituitaire produit l'hormone de stimulation thyroïdienne (HST) qui stimule la glande thyroïde à produire plus d'hormones. Sous l'influence de HST, la thyroïde produira et sécrétera les T3 et T4 augmentant ainsi leur niveau dans le sang. Le pituitaire ressent cela et réponde en diminuant la production de HST. On peut penser à la thyroïde comme une chaufferette et la pituitaire comme un thermostat. Les hormones thyroïdiennes sont comme la chaleur. Quand la chaleur retourne vers le thermostat, il s'éteint. Lorsque la pièce refroidisse (les niveaux d'hormones thyroïdiennes diminuent), le thermostat se rallume (augmentation de HST) et la chaufferette produit plus de chaleur (hormones thyroïdiennes).


Hypothyroidism

La glande pituitaire par elle-même est réglée par une autre glande, connue comme hypothalamus (en couleur bleu pâle dans le dessin). L'hypothalamus est une partie du cerveau et produit l'hormone de relâchement de HST (HRH) qui avertit la glande pituitaire de stimuler la glande thyroïde (relâchement de HST). On peut imaginer l'hypothalamus comme étant la personne qui règle le thermostat car il avertit la pituitaire à quel niveau doit être réglée la glande thyroïde.

Rappelez-Vous …

Hypo = trop peu
thyroïdisme = maladie de la thyroïde
Donc, hypothyroïdisme = maladie due à une trop basse activité thyroïdienne.

Il existe deux causes principales de l'hypothiroïdisme. La première est une conséquence d'une inflammation antérieure (ou courante) de la glande thyroïde qui laisse une grande quantité de cellules endommagées (ou mortes) et qui empêche la production suffisante d'hormones. La cause la plus commune de défaillance de la glande thyroïde est appelée thyroïdite auto immune (également appelée thyroïdite de Hashimoto), une forme d'inflammation de la thyroïde causée par le propre système immunitaire de la personne. La deuxième cause se doit à la panoplie de “traitements” médicaux.  Le traitement de plusieurs conditions de la thyroïde justifie l'ablation chirurgicale d'une portion ou de toute la glande thyroïde. Si la masse thyroïdienne totale qui produit de cellules n'est pas assez pour atteindre les niveaux nécessaires au corps, alors le patient devient hypothyroïdien. Rappelez-vous pourtant que cela est la fin recherchée par l'intervention chirurgicale quand il s'agit du cancer à la thyroïde. D'autres fois, l'intervention chirurgicale sera effectuée pour enlever juste un nodule, laissant une moitié de la thyroïde sans déranger. Souvent, cette partie restante de la thyroïde produira assez d'hormones pour le corps. Pour d'autres patients, pourtant, la production d'hormones peut s'avérer insuffisante après un certain temps. Les goitres et d'autres conditions de la thyroïde peuvent aussi être traités avec une thérapie d'iodine radioactif . La fin de ce traitement (pour de conditions bénignes) est de tuer une portion de la thyroïde pour [1] prévenir la croissance des goitres ou [2] éviter la production de trop d'hormones (hyperthyroïdisme). Occasionnellement, (souvent ?) le résultat de ce traitement est que trop de cellules sont endommagées et le patient devient hypothyroïdien un ou deux ans après. Cela est correct et l'on préfère cette condition au problème original. Il existe plusieurs autres causes d'hypothyroïdisme , une d'elles, ayant une glande thyroïde normale qui ne produit pas assez d'hormones à cause d'un problème dans la glande pituitaire. Si la pituitaire ne produit pas assez de HST, la thyroïde ne reçoit pas le signal pour produire des hormones, donc elle ne le fait pas.

Symptômes de l'hypothyroïdisme

  • Fatigue
  • Faiblesse
  • Gain de poids ou grande difficulté à en perdre
  • Cheveux secs
  • Peau sèche, rugueuse
  • Perte de cheveux
  • Intolérance au froid (on ne peut pas endurer le froid comme ceux autour de nous)
  • Crampes musculaires et douleurs musculaires
  • Constipation
  • Dépression
  • Irritabilité
  • Perte de mémoire
  • Cycles menstruels anormaux
  • Diminution de la libido


Chaque patient montrera quelques uns ou tous les symptômes. Cela dépend de la sévérité de la déficience de la thyroïde ainsi que du temps pendant lequel le corps a été privé d'une quantité adéquate d'hormones. Quelques patients vont se plaindre d'un des symptômes pendant que d'autres n'auront pas le même symptôme, mais un autre. La plupart auront une combinaison de symptômes. Occasionnellement, les patients n'auront pas de symptômes du tout, ou si peu qu'ils ne s'apercevront pas.

Note:   Bien que cela peut paraître évident, si vous expérimentez ces symptômes, vous devez en discuter avec votre médecin et probablement chercher l'aide d'un endocrinologue. Si vous avez déjà été diagnostiqué et traité d'hypothyroïdisme et que vous continuez d'expérimenter ces symptômes, vous devez en consulter avec votre médecin. Bien que le traitement pour cette condition soit assez facile chez quelques individus, d'autres éprouvent de la difficulté à trouver le type et la quantité appropriés des hormones thyroïdiennes de remplacement.

L'hypothyroïdisme peut être souvent détecté par un simple test de sang. Chez quelques personnes, pourtant, il n'est pas si simple et de tests plus détaillés sont nécessaires. Plus important encore, une bonne relation avec un bon endocrinologue sera sans doute nécessaire.

Dangers Potentiels de l'hypothyroïdisme
Le corps attend une certaine quantité d'hormones thyroïdiennes, alors la pituitaire fabriquera de HST additionnelles pour obliger la thyroïde à produire plus d'hormones. Ce bombardement continu avec de hauts niveaux de HST peut occasionner que la thyroïde devienne plus grande et former de goitres (appelés « goitres compensatoires »). Non traités, les symptômes d'hypothyroïdisme augmenteront. Rarement ces symptômes peuvent amener à des dépressions sévères, défaillance cardiaque ou coma.


Retour à la page précédente     

    Vous êtes notre 2244911 ème visiteur.
    © 2007-2014 UHTCO Corporation, Ontario, Canada. Tous droits réservés.
Mise à jour: mardi 16 septembre 2008 - V2.36    
English  |  Français  |  Español